L’esprit, le corps et l’âme. Retour sur les 3èmes Olympiades de la FSEF !

Du sport, du suspense, de l’émotion, des rencontres, des chants, des surprises, des performances, beaucoup de rires, 2 chevilles foulées, 300 voix cassées…
La 3ème édition des Olympiades de la Fondation Santé des Etudiants de France organisée en collaboration par la FSEF et Handiamo! le 28 mai 2019 au CDFAS d’Eaubonne a tenu toutes ses promesses et plus encore pour les 500 patients-élèves et collaborateurs de la FSEF réunis à cette occasion.

Le principe ? 8 équipes de 16 membres représentant l’ensemble des établissements de la Fondation s’affrontaient à travers 4 épreuves paralympiques encadrées par des champions de ces disciplines :

  • Sprint non-voyant avec guide avec Timothée ADOLPHE et son guide Jeffrey LAMI qui détiennent le record du monde sur 60m
  • Tennis de Table avec Thu KAMKASOMPHOU et Maxime THOMAS, multi médaillés aux Jeux Paralympiques
  • Handbike avec Mathieu BOSREDON, numéro 3 mondial
  • Basket fauteuil avec 6 joueurs de l’équipe de France, Gaetan DESOUTTER, Sébastien EVANNO, Samir GOUTALI, Karim KHELAIFI, Paty KOTI BINGO et Luigi MAKAMBO

La journée a débuté par la présentation des équipes dans une atmosphère festive et chaleureuse, entretenue par des supporters surmotivés par la perspective d’un prix dédié aux meilleurs encouragements !

La compétition a ensuite démarré tambour battant avec deux rotations le matin qui ont révélé l’énergie et la ténacité de chaque équipe dans des épreuves qui demandaient courage, écoute et confiance en l’autre.

Les participants ont repris leur souffle le temps d’une pause déjeuner, puis se sont attaqués avec la même verve aux épreuves de l’après-midi, mettant tout leur coeur dans la bataille, qui pour gagner une seconde de plus, qui pour marquer un point ou un panier supplémentaire afin de permettre à son équipe de remporter la compétition.

A l’issue des épreuves, les champions de l’équipe de France ont réalisé des démonstrations de chacune de leurs disciplines, permettant aux jeunes de voir les performances pouvant être atteintes par un athlète paralympique de haut niveau.

Dans l’attente des résultats, les participants se sont réunis dans les gradins pour poser leurs questions aux champions les ayant encadrés. Interrogations relatives au handicap et au regard que porte la société sur ces derniers, mais aussi et surtout demandes liées à leurs parcours, leurs carrières, leurs entrainements de sportifs de haut niveau.
Des échanges libres et conviviaux qui ont conduit les athlètes à souligner quelques performances de haut vol constatées au cours de la journée, allant même jusqu’à ouvrir la perspective de futures carrières en équipe de France pour certains jeunes ! Des éloges qui ne manqueront pas de susciter des vocations…

Les assesseurs avaient entre temps recompté le moindre demi point pour livrer le classement tant attendu, mais une situation inédite dans la courte histoire des Olympiades de la FSEF s’est présentée à eux : une égalité parfaite entre les deux premières équipes !

Un ultime match de basket fauteuil a dû départager les aspirants vainqueurs pour finalement voir triompher l’équipe verte de Pierre Daguet – Varennes Jarcy aux dépens des gris de Neufmoutiers – Georges Heuyer.

L’équipe de Jacques Arnaud – Lycée George Sand est venue compléter le podium alors que l’équipe rouge de Dupré – Sceaux – Cadran remportait le prix convoité des meilleurs supporters sous les vivats des spectateurs et acteurs de l’événement !

L’esprit, le corps et l’âme. Une devise paralympique que pourrait faire sienne la FSEF tant ces 3èmes Olympiades ont démontré la détermination, l’engagement physique et la bienveillance de tous ses membres !