Cohésion d’équipe, partage et émotion pour les Olympiades 2017 de la FSEF

Revivez en vidéo les Olympiades 2017 de la FSEF 

Suite au succès rencontré par la 1ère édition des Olympiades de la FSEF en 2016, Monsieur Vincent BEAUGRAND, Directeur Général de la FSEF, a demandé à Handiamo! d’organiser une nouvelle édition en collaboration avec les équipes de la FSEF, de la Mairie de Paris et de la Seine-Saint-Denis, ainsi que dans le cadre de la candidature de Paris 2024 et du Mois Extraordinaire organisé par la Mairie de Paris.paris2024

Le 13 juin 2017, plus de 400 personnes se sont retrouvées au stade Louis Lumière dans le 20e arr. de Paris pour défendre les couleurs de leur établissement et ainsi tenter de remporter le trophée tant convoité. Les participants se sont affrontés par équipe à travers quatre disciplines paralympiques, athlétisme non voyant avec guide, basket fauteuil, escrime fauteuil et handbike, le tout avec les conseils avisés des plus grands athlètes français des disciplines paralympiques pratiquées.

Capture d’écran 2017-06-30 à 14.47.39 Capture d’écran 2017-06-30 à 14.47.54 Capture d’écran 2017-06-30 à 14.48.00 Capture d’écran 2017-06-30 à 14.48.10

Une fois les épreuves terminées, les huit équipes en compétition ont pu découvrir l’incroyable niveau de performance des champions handisport présents (Timothée ADOLPHE et son guide Jeffrey LAMI, Mathieu BOSREDON, Alim LATRECHE et Yannick IFEBE, et l’équipe de France de basket fauteuil, à travers des démonstrations impressionnantes. Les démonstrations se sont terminées par une exhibition de tennis fauteuil de Michaël JEREMIASZ, quadruple médaillé olympique et porte-drapeau de l’Equipe de France aux Jeux Paralympiques de Rio. La bonne humeur était au rendez-vous et l’admiration aussi.

Capture d’écran 2017-06-30 à 14.50.24 Capture d’écran 2017-06-30 à 14.50.31 Capture d’écran 2017-06-30 à 14.50.43

Les patients-élèves de la FSEF ont ensuite eu l’opportunité de poser leurs questions à l’ensemble des champions paralympiques présents à l’occasion de la conférence qui s’est tenue dans le gymnase. Parcours personnel et professionnel, difficultés rencontrées suite à leur situation de handicap, adaptations quotidiennes, toutes les questions y sont passées et les champions n’ont désormais plus de secret pour tous ces patients-élèves eux-mêmes en situation de handicap et en quête d’espoir et de messages nouveaux. Et parce qu’une compétition désigne toujours un heureux gagnant, l’équipe « Bouffémont-4 Cantons » s’est vu décerner le Trophée des Olympiades 2017 de la FSEF.

Capture d’écran 2017-06-30 à 14.50.54

Ces Olympiades ont rencontré un très beau succès et tous les participants attendent avec impatience la prochaine édition !

Témoignage de Marina MAGNAN, Responsable Communication FSEF : « Une journée formidable, bien orchestrée : c’est la concrétisation d’un travail d’équipe entre les membres du copil issus des 6 établissements franciliens et de l’équipe d’Handiamo. J’ai senti dans ce travail préparatoire une vraie volonté de faire une journée exceptionnelle pour les patients élèves de la Fondation.

Cet événement donne du sens à mon travail, il est fédérateur et permet de créer du lien entre les participants, d’apporter de la joie pour ces jeunes, de travailler leur estime de soi, de leur montrer que le handicap (qu’il soit psychique ou somatique) peut les amener très haut comme tous ces champions qui sont là. Avec Handiamo, nous avons conçu ensemble cet événement unique en son genre, et nous nous rendons compte que les objectifs que nous nous étions fixés au départ sont atteints. C’est une vraie satisfaction de voir tous ces jeunes heureux ! ».

Témoignage de Timothée ADOLPHE, athlète athlétisme non voyant : « La bonne humeur de toutes et tous était fort appréciable et encore une fois ça prouve que le handicap ne rime pas avec misérabilisme, tristesse et désespoir. On a vu des sourires, de la solidarité, de la motivation et de la ferveur. J’espère que cette journée aura pu en inspirer quelques-uns ».

Témoignage d’Aline, cadre de santé à Dupré : « J’ai pu rencontrer des collègues d’autres établissements. Il faudrait que l’année prochaine, on puisse se préparer et s’entrainer avec du matériel type handbike, et préparer des banderoles, des tambourins, pour mieux soutenir nos équipes. C’était un moment hyper fédérateur, facteur de solidarité sociale pour tous et thérapeutique pour les patients en prime ».

Témoignage de Margot, patiente-élève du CSE Pierre Daguet : « La rencontre avec les champions a été un moment que je n’oublierai jamais. Leur parcours de vie donne de l’espoir ».